Toutes les créations

• Aujourd hui plus qu hier
• Love me s il te plaît
• Quand les poules auront des ailes
Moustache
• Angéline et Angélica
• Basse-cour
• Les sorcièz
• Trop petits
• La dernière larme du Roi
• Comme singe et cochon

Commandez cet article

Galerie photo

Affiche Moustache Recto Affiche Moustache Verso Le Quotidien Le Quotidien
Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle
Spectacle Spectacle Spectacle

Moustache

Conte pour 4 mains, 12 pantins et 1 malin

Théâtre et marionnettes en français et créole

À voir en famille à partir de 6 ans

Durée : 55 minutes

L’histoire

Peuplune est une misérable province isolée. Les cyclones noient régulièrement les récoltes. Des hordes de bandits hantent la région et saccagent le peu qu’ils trouvent.

Sous les cendres d’un ultime pillage, les villageois découvrent un jour un fascinant bébé : l’enfant est né avec une moustache et possède le don de parler en rimant.
Les habitants recueillent le petit orphelin, baptisé simplement Moustache.

Moustache grandit vite et devient un jeune homme affirmé et entreprenant : il prend peu à peu en main les affaires de la communauté, édicte les nouvelles règles d’un bien être collectif. L’espoir d’une vie meilleure gonfle les coeurs de Peuplune.
Une contagion de moustaches fleurit aux lèvres de celles et ceux chargés désormais de veiller au bien de tous : pour un bonheur commun, interdites la tristesse, la paresse, la rêverie, la maladie, les chemises de mauvais goût, les plaintes, les questions …

L’équipe

Texte et mise en scène : Catherine Saget
Costumes, décors, marionnettes : Térésa Small et Stéphane Deslandes
Musique : Yann Costa
Lumière : Laurent Filo
Collaboration artistique : Luc Rosello
Avec : Emmanuel Colinet, Sonia Affidou / Josée Madou, Georgette Élise / Catherine Saget

Coproduction : ThéâtrEnfance - Espace Culturel Leconte de Lisle (La Réunion)

Avec le soutien de : DAC OI, Région, Département et Ville de Saint-Paul de la Réunion

Extrait

Moustache
Je suis né loin d’ici
Par une nuit sans lune
Ma mère ne m’a donné
Ni baiser ni tétée
Pas le temps : dans la brume,
Les Pakafous ont surgi.
On me jeta en vrac
Avec tous leurs trophées
Dans une méchante natte
Et je fus emporté.
Au hasard d’une attaque,
Ils m’ont oublié ou
Abandonné chez vous
Comme un sac de patates.

Extrait de presse

« Le spectacle rebondit et sait être drôle malgré un sujet très sérieux. Il s'en dégage une magie qui a maintenu les enfants scotchés à leurs fauteuils pendant 55 minutes. »
Le Quotidien, 27.04.11

Notice